Le sociologue Rodolphe Christin critique la « machine industrielle » du tourisme - Interview accordée par Rodolphe Christin à L'Echo touristique

Publié le

Surtourisme, honte de prendre l’avion, tourisme responsable… Le sociologue est venu débattre avec des pros du secteur sur tous ces sujets. On débriefe.

Le sociologue Rodolphe Christin était récemment l’invité du Club Tourisme et Technologie (CTT), un think tank de décideurs de l’e-tourisme dont L’Echo touristique est partenaire. L’occasion d’évoquer, avec près de 20 professionnels du secteur, des thèmes hautement sensibles comme le surtourisme et le « flygskam« . Nous l’avons interviewé à l’issue du débat.

L’Echo touristique : Vous étiez l’invité d’honneur d’un déjeuner-débat le 6 septembre organisé avec des professionnels du secteur, dans le cadre du CTT. Que retenez-vous des échanges ?

Rodolphe Christin : Les professionnels du tourisme reconnaissent en partie les méfaits causés par le tourisme, ce dont on peut se réjouir. Mais, face notamment au surtourisme, leurs marges de manœuvre sont étroites. Les solutions viendront davantage des pays, des villes, des habitants, des instances politiques. Ce qui m’a étonné lors de ce déjeuner-débat, c’est l’appétence des acteurs pour les systèmes de compensation de CO2, comme pour neutraliser les dégâts causés. Plutôt que de compenser avec des forêts artificielles, il serait à mon sens préférable de ne pas détruire.

[…]

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article